Cozumel – sauvage la bestiole…

L’ile de Cozumel est un peu à l’écart et la plupart des excursions touristiques y sont à la journée. Mais c’est une ile sympathique à découvrir et il est possible d’y passer quelques jours. Et tant qu’à faire, visiter son club de golf 🙂

C’est un coin un peu plus rural que le reste du Yucatan, le golf est un peu moins “gros resort” que ceux de la côte. Une atmosphère un peu plus “mangrove et jungle”.

Le Mexique est une terre golfique américaine. Les joueurs des USA y viennent souvent comme destination “low cost”. La région du Yucatan est particulièrement prisée des touristes, car elle est très développée et sécure.
On remarque bien l’influence de cette clientèle américaine dans la qualité du service : nos amis ricains sont souvent prêts à payer plus cher pour avoir quelque chose de top.

 

Le parcours

Le parcours est très agréable, l’entretien est très correct (même si le fairway est un peu moins dru que d’autres golfs).

L’eau est très présente, sur de nombreux trous.

Au proshop, on vous rappelle de ne pas aller chercher votre balle dans les mares ou dans les roughs louches, car il y a une présence de crocodiles sur le golf… Gloups.

 

D’une manière générale, on est sur le fairway ou la balle est perdue. En effet, la foret est dense et on ne s’amuse pas à aller y crapahuter à cause des crocos.

Les chemins de voiturettes entre les trous valent le détour, on a vraiment le sentiment d’être en safari (bon, un safari bien beau bien propre, hein).

La vie sauvage est également bien représentée, comme souvent sur les golfs. En effet, ceux-ci constituent des havres de paix et de végétation pour les espèces locales. Encore un argument à opposer aux écologistes qui critiquent 🙂

L’animal le plus souvent rencontré ici est l’iguane, mais on a aussi vu des tortues et de nombreux oiseaux.

Le Club-House

Simple mais efficace, on est ici dans un Country Club, pas dans un grand resort.

Voiturettes avec eau et glaçons incluses dans le GF.

Le proshop est petit, on y trouvera essentiellement le “consommable” nécessaire (balles, gants, tees, etc…)

Joli bar, les petits déjeuner ne sont pas là pour rigoler…

 

Notre avis

Le golf de Cozumel ne vaut le détour que si on passe plusieurs jours sur l’ile, car les autres golfs sont alors compliqués d’accès. C’est un bon endroit pour observer des animaux et le parcours est intéressant. L’entretien et le service sont à l’image du Yucatan. Le reste de l’ile est très agréable, avec de belles réserves pour le snorkling/plongée.

Bonus : un peu de couleur locale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *